Au crepuscule

Publié le


Note de 22 h 30 : excusez.... par erreur j'avais décoché la case vous autorisant à commenter. C'est réparé !!!


D'un côté la montagne, de l'autre la mer.. partout où je pose le yeux, le crépuscule me parle.
De l'ombre surgissent des sorcières de mes peurs enfuies,
Des princesses et des fées dansent pour fêter les évènements réjouissants,
Le soleil se couche et les ombres prennent des tailles de géants,
Des géants malégiques dévorant tout sur leur passage,
Des Ogres assoifés de sang d'enfance innocente,
Les monstres sont sortis sans crainte,
Le jour, tantôt cachés derrière un arbre,
Tantôt de sous l'eau en apparence calme,
La nuit, ils laissent libre cours à leur férocité,
Moi, entre la mer et la montagne, je fais partie du paysage
Et terrorisée, je les regarde rugir et dévorer tout sur leur passage,
Je ne peux pas agir contre eux, juste me laisser emporter dans leur sillage,
Ils emmènent avec eux une partie de moi, mes peurs alors bien cachées,
Je suis transportée au coeur de l'ouragan causé par leur tremblement,
Déchirée par leur cris stridents, et je crie moi aussi, en coeur avec eux,
Alors une fiscure invisible s'ouvre au plus profond de moi,
Et mes peurs rejoignent celles des Ombres terrifiques,
Une danse maléfique et destructrice fait éclater en moi tous les sentiments,
Jusque là bien rangés en boule au creux de mon estomac,
J'ai l'impression d'atteindre l'enfer, de brûler vive et d'être emportée.
Mais le soleil refait son apparition.. les monstres retournent alors,
Certains derrière les arbres, les autres sous l'eau redevenue calme,
J'ai l'impression d'être en mille morceaux, détruite et éparpillée,
Mais le soleil rebrille et rend à chaque chose sa couleur,
Et je vois le bleu revenir dans mon coeur, les monstres n'ont emporté que le gris.

calvi

calvi02

aiguillesdeBavelle

Et comme d'hab... un clic sur chaque photo pour la voir en grand.

Publié dans Clic Clac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Toujours aussi plein d'évasion ton blog !!!
ça fait du bine à ceux qui ne sont pas encore partis en vacances ! ;o)
Répondre
N
"pas encore" mais ça veut dire... bientôt alors !!???
L
Sublime.Les photos.Les mots.Tout ce que ça raconte. Biz
Répondre
N
ha mais t'es reviendue !!!!!
chouette :-)
D
Je reviens juste une petite soirée sur mon ordi, et que vois-je? LES aiguilles de Bavella?! Mais oui, c'est vrai, tu es en Corse! Et que de jolis mots pour accompagner ces clichés. Les as-tu admirées au lever du soleil, quand elles rossissent doucement de plaisir sous la caresse des premiers rayons du soleil? Quand aux fées des hautes vallées corses, j'en connais une, qui vivait il y a 7 siècles. Je t'en parlerai un jour.. peut-être ;-) Bises, Je repars vite!
Répondre
N
j'ETAIS en Corse... oui.. ce n'est déjà plus qu'un souvenir, sniffff. Le bol que t'as toi ! tu repars déjà !!!!!
raconte moi la fée des hautes vallées corses... s'te plaiiiiiiiit :-))
F
Mince, ma douce, poète en plus... Et ces photos, rah, ces photos ! Plein de bisous toua.
Répondre
N
poète qu'à mes heures.... et ça ne dure que quelques heures par an ;-) hé hé ;-)
O
Du coup tu as du recevoir plein d'email ^^En fait vous avez séjourné dans un habitat d'hobbit?
Répondre
N
j'ai eu le tien en tout cas ;-) merciiii :-))
c'est d'ailleurs ce qui m'a mis la puce à l'oreille quant au dysfonctionnement des commentaires :-)