Se faire lutiner.. suite

Publié le par Nziem


 



En Irlande, on attribue cet "égarement" à une touffe d'herbe enchantée qui ensorcelle celui qui marche dessus. Le promeneur s'appercevra qu'il va dans la direction contraire à celle qu'il avait choisie, et il a beau changer de chemin, rien n'y fait. On peut annuler le sort de façon tradtionnelle : en enlevant son manteau et en le remettant à l'envers.

Publié dans Clic Clac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
j'aurais bien aimé voir et écouter juliette à courseulles, mais je serais au mont st michel, peut pas être partout à la fois!! dommage!peut-être les fées peuvent quelque chose pour moi??
Répondre
N
Bon week end au mont saint Michel !! c'est un chouette coin !
M
ça a l'air chouette, ce festival !!tu bosses pas demain ?
Répondre
N
si si je bosse demain :-( j'irais peut être demain soir après le boulot, mais sûr samedi. Tu viens ?
G
Je ne sais pas ce que je préfère, de la photo ou de la légende... et en plus je suis bretonne, et j'ADORE les légendes... Celle dont tu parles me rappelle un peintre nommé Loïc Chatel que j'avais découvert à Saint-Malo y a des années, et qui dessine tout le temps des petits lutins, qui parlent à l'oreille des marins quand ils sont au large, batifolent dans les herbes folles...
Répondre
N
La prochaine fois que je vais à Saint Malo je vais aller voir ce peintre alors.. 
V
herbes folles... on sent le vent les froler, les faire bouger d'un seul corps ...
Répondre
N
le vent était bien glacial.. j'espère qu'il ne refroidit pas trop l'atmosphère ;-)
S
J'aime vraiment beaucoup tes photos ! J' ai pris un peu de retard sur le projet mais j'espère pouvoir t'envoyer bientôt des précisions concernant ce qu'on aimerait comme visuels. A tout bientôt !
Répondre
N
ok, dis moi tout ça. Vous avez déjà des idées qui se concrétisent ?