L'été

Publié le par Nziem

Le temps des cerises, des fruits juteux, le temps des vacances, des beaux jours, des voyages, de la plage, des congés, des moments en famille, des changements, des p'tites tenues, des genoux écorchés, des patins à roulette, des grandes ballades, des feux de bois, des barbecues, de la fête de la musique, des nuits d'étoiles filantes, des cartes postales, des retrouvailles, des ruptures, des amours, des amis, des coups de soleil, de l'huile solaire, du vélo, des tongs, des terrasses, de la bière fraiche, des mojitos, de la menthe à l'eau, du sable chaud, de la forêt rafraichissante, de la toile de tente, de la piscine... l'été, le temps d'être heureux.

Commenter cet article

Jipes 26/06/2006 11:57

Qu'est ce qu'elle est mignone et en plus elle a un brin de malice dans le regard qui pétille, j'aime beaucoup ce dessin il illustre parfatement l'été e l'insouciance de cette saison les vütements légers les soucis au placard et la douce odeur du lait après soleil

Chouette dessin Nziem !

Nziem 26/06/2006 15:05

j'espère même que fait oublier la tristesse !??

geemÿ 25/06/2006 19:51

c'est un plaisir pour moi de tomber dans cet endroit que je ne connaissais pas.

Nziem 26/06/2006 10:24

bienvenue geemy, installe toi, fais comme chez toi !

Pos.K.Oz 24/06/2006 05:29

sympa ton blog et tres mignon ton perso a+

Nziem 24/06/2006 13:39

merci :-)

clo 21/06/2006 17:57

rhoooo... les zamoureux dans le blog....

Nziem 21/06/2006 20:16

biz biz la galette... c'est ça qu'on dit hein ? ;-)

Gaelle 21/06/2006 16:35

Je ne passais pas mes nuits dans ma cabane de l'arbre, trop inconfortable (et puis j'avais la frousse des araignées qui y créchaient la nuit : je suis arachnophobe !), mais une bonne partie allongée dehors à la fraîche, à guetter les étoiles filantes, finissant parfois la nuit dans une voiture laissée ouverte quand les portes de la maison étaient closes (tout le monde me croyant au lit avec mes amies de passage ou mes frères et soeur !), ou encore campant sur une terrasse à ciel ouvert à laquelle on accédait par le grenier, interdite car elle était haut perchée et dangereuse car le garde-fou était très très bas... bien sûr, l'interdiction renforçait le plaisir d'y dormir ! Et on en profitait aussi pour marcher sur les gouttières, une bougie à la main, tandis que les chauves souris nous frôlaient... que de souvenirs ! tu comprends pourquoi j'aime bien les ambiances victoriennes ! Oui, je crois qu'on aurait pu passer nos étés ensemble, Nziem la fée. On se serait bien entendues. On aurait planqué des heures pour surprendre les elfes à l'heure de la rosée, toi avec ton appareil photo en main : tu en avais déjà un ?

Nziem 21/06/2006 20:15

oui j'avais déjà un appareil photo.. et je demandais à mes cousines de sauter en l'air pour les prendre en plein vol... déjà des photos bizarres ;-) déjà beaucoup de flou.. j'aurais beaucoup aimé ta terrase je crois, surtout si l'accès était interdit !