Ecoute moi

Publié le par Nziem

J'avais un peu de retard dans mes fiches lectures...



De Margaret Mazzantini

Un homme et les femmes de sa vie… Des relations qui s’entremêlent en une tempête d’émotions. La confession brûlante d’une passion sans limite.
Tandis qu’un de ses collègues chirurgiens opère sa fille plongée dans le coma, Timoteo, fou de douleur, raconte la trouble passion qu’il a vécue seize ans plus tôt et qui a à jamais modelé ses relations avec les trois femmes de sa vie (sa femme, sa maîtresse, sa fille). Une mise à nu bouleversante, par la grâce d’une écriture qui, tout en plongeant sans peur dans les eaux difficiles du pathos et de l’émotion, parvient à être affilée et tranchante comme un bistouri.

L'histoire d'un homme égoïste, lâche, pathétique... d'un père indigne, de plus en plus détestable au fur et à mesure de sa confession. Souvent vulgaire, autant par son comportement que par ses paroles et pensées. Rien dans ce livre ne m'a permis à un moment ou un autre de lui pardonner ou de tenter de le comprendre.. je n'ai pas compris l'intérêt de cette histoire, qui n'est même pas une remise en question, je n'ai à aucun moment ressentit de regret. Le seul point positif que je retiens, c'est la facilité de lecture.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
je suis bien d'accord, n'ayant apprécié que la couverture! Tu sais qu'ils en ont fait un film ( a corps perdus avec Penelope Cruz)
Répondre
N
oui je sais. Je ne l'ai pas vu, tu l'as vu toi ?
B
Je te comprends, rien que le synopsis, je pense que je n'aurais pas acheté le bouquin...enfin c'est assez perso, histoire de ne pas revivre à travers le récit d'autres ce qui a pu me faire souffrir autrefois personnellement. Merci du partage quand même ;o)
Répondre
N
moi je l'ai pas acheté.. mais emprunté à la bibliothèque.. et je l'ai choisi pour la couverture ;-)
J
Dans ces cas là, j'ai tendance à ne pas finir le livre.
Répondre
L
Je l\\\'ai lu, celui-ci. L\\\'an dernier, sur la plage... Il est, comme tu le soulignes, d\\\'une lecture aisée, même sur une plage, donc...
Je ne peux pas dire que j\\\'ai aimé cette histoire... on ne peut pas les aimer ces personnages, aucun. Pas même la fille qui est dans le coma : on n\\\'en sait si peu sur elle qu\\\'il est difficile de se faire une opinion. Ils sont finalement tous tellement hermétiques, même le père, malgré sa confession. Je ne peux pas dire non plus que je n\\\'ai pas aimé, ce récit ayant à mes yeux quelquechose de si profondément humain dans la vulgarité, l\\\'égoïsme et la lâcheté mêmes du narrateur. L\\\'absence de regret ou de remise en question ne m\\\'a pas plus choquée que ça. Je connais des humains, des vrais, pas des personnages de fiction, qui sont exactement comme çà... quand la réalité dépasse la fiction...
Un peu comme un renard coincé dans les phares d\\\'une voiture... je pouvais à chaque instant fermer le livre tant ce que je lisais me mettais mal à l\\\'aise... mais je ne l\\\'ai pas fait. J\\\'ai continué, affrontant peut-être mes propres égoïsme, lâcheté, vulgarité, absence de regret et remise en question ?
Un livre qui en tout cas, ne m\\\'a pas laissée indifférente...
Répondre