L'essentiel est invisible pour les yeux

Publié le par Nziem

"Elle m'embaumait et m'éclairait. Je n'aurais jamais dû m'enfuir ! J'aurais dû deviner sa tendresse derrière ses pauvres ruses. Les fleurs sont si contradictoires !
Mais j'étais trop jeune pour savoir l'aimer."

Le petit prince - Saint Exupéry



Alyssa a joué les modèles.. une série en prévision.

 

 

Publié dans Clic Clac

Commenter cet article

Fr4nKc 06/12/2006 23:37

Je découvre par ricochet de "rose" celle-ci, et c'est un joli point de départ...

smallwitch 18/11/2006 19:40

Jolie photo, très bien cadrée

Nziem 18/11/2006 21:12

elle fait l'hunamité cette photo, ça me fait plaisir :-)

tite vache 18/11/2006 17:21

toutes ces photos sont superbe !!!!

Nziem 18/11/2006 21:11

contente que ça te plaise :-)

zoptaes 17/11/2006 17:25

L'extrait vient d'un texte de Pierre Desproges (grand humoriste et dénonciateur infatigable de toutes les formes de la betise humaine) dans sa chronique intitulée "l'aquaphile", dans l'un des volumes des Chroniques de la haine ordinaire.
Je pense que ce ne sont pas les relations humaines qui se compliquent avec l'âge, au fond, mais plutôt notre manière de créer et de résoudre les problèmes :o)
Je reviendrai souvent, c'est sûr, pour me laisser emporter par la poésie dégagée par les textes et images qui se bousculent ici !

Nziem 17/11/2006 17:32

je vais réfléchir à cette théorie sur les relations humaines... ça a besoin de mûrir :-)j'aime bien Pierre Desproges et son humour grinçant... et si juste.

zoptaes 17/11/2006 12:17

Bonjour,
c'est mon premier tour sur ce blog et je suis troublé par cette photo qu'on dirait tout droit sortie d'un rêve... ainsi que par le texte qui l'accompagne... c'est simplement beau, dans le meilleur sens du terme.
ça m'a fait penser à un petit extrait d'un texte d'un auteur qui m'est cher : "[...] dans un éclair blanc suraigü qui me mordait le coeur"
au fait, est-ce qu'un jour on vieillit assez pour savoir aimer ? à mon avis les "pauvres ruses" et autres stratagèmes ne font que se compliquer avec l'âge, et les fleurs comme les princes sont tout aussi contradictoires. les relations humaines restent imprévisibles, enfantines au fond, et c'est tout ce qui fait leur charme, non ?

Nziem 17/11/2006 15:07

c'est un extrait de quel texte ? c'est très joli !
Je pense que l'âge permet juste de se connaître un peu mieux, et ainsi de mieux définir ce (ceux) qu'on aime ou pas... même si c'est toujours aussi compliqué, c'est vrai. Quant aux relations humaines en général.. j'ai bien l'impression que plus on vieillit, plus c'est compliqué :-/
j'espère que c'est le "premier tour sur ce blog" mais pas le dernier !?? ;-) à bientôt