Les quatre de Véronique

Publié le par Nath

J'avais très envie de connaître un peu mieux Véronique par le biais de ses lectures.. je l'ai alors invitée à répondre au questionnaire des quatre. Mais comme son blog est un espace dédié à la photo uniquement, je poste ses réponses ici. Merci Véronique.

 

LES QUATRE LIVRES DE MON ENFANCE :

Babar. Que du bonheur !
Le club des cinq bien sûr. ( l’aventure ! déjà !  )
Martine petit rat de l’opéra ( mon rêve oublié d’être un jour danseuse étoile ! ) 
Fantômette : pour le mystère !

LES QUATRE ÉCRIVAINS QUE JE LIRAI ET RELIRAI ENCORE :

Christian Bobin : pour le son de ses mots.
Fred Vargas :  pour l’intelligence de ses intrigues .
Baudelaire :  pour la mélancolie de sa poésie.
Nancy Huston : « l’empreinte de l’ange… » pour rêver encore et encore !


LES QUATRE AUTEURS QUE JE N'ACHÈTERAI (OU N'EMPRUNTERAI)PROBABLEMENT JAMAIS PLUS  :

Mary Higgins Clark… parce que ces histoires m’angoissent !
Guillaume Musso ( un peu comme Marc Levy en pire ) !
Harlen Coben : mauvais polar. Je comprends tout dés le début !
Je cherche désespérément le quatrième…

 

LES QUATRE LIVRES QUE J'EMPORTERAIS SUR UNE ÎLE DÉSERTE SI ON ME CONTRAIGNAIT MANU MILITARI À M'EXILER SUR UN BOUT DE CAILLOU AU MILIEU DE NULLE PART, EN COMPAGNIE DES ARAIGNÉES ET DES MOUSTIQUES  :

La Bible sans doute !
Chamelle : Marc Durin Valois qui m’a fait tant pleurer
Un livre de Cartier Bresson : pour ne pas oublier l’image.
Jacques Prévert : encore pour la poésie.
 


LES QUATRE PREMIERS LIVRES DE MA LISTE À LIRE :

Les cerf volants de Kaboul : Khaled Hosseini
L’attentat : Yasmina Kadra. ( déjà lu les hirondelles de Kaboul, que j’en fais encore des cauchemars )
L’élégance du hérisson :  Muriel Barbery
La promesse de l’aube :  Romain Gary


LES QUATRE X QUATRE DERNIERS MOTS D'UN DE MES LIVRES PRÉFÉRÉS  :

«  Tous les habitant sont du village sont ici, Rahne. Un peu à l’écart du camp. Sains et saufs. Tu as pris la mauvaise route. Il fallait aller au sud. Tu t’es cru plus intelligent que nous. A supposer même que tu aies eu raison, Rahne, ton devoir aurait été de te tromper avec tout le monde. Dans la misère, l’homme isolé est toujours perdant. Quelque voie qu’il prenne
J’écoutais cette vois douce, tendue d’une grande colère. Je n’entendais que ces mots : tu as pris la mauvaise route. Autour de nous, désoeuvrés, certains regardaient la scène avec curiosité.
Vêtue de sa robe rouge, fière de ce petit attroupement, Shasha allait d’une personne à l’autre, d’un pas dansant, en disant sur un ton d’explication :
- c’est mon Pouzzi, il pleure parce qu’il a perdu sa Chamelle »

Chamelle ! livre extraordinaire. 

 

LES QUATRE LECTEURS/LECTRICES DONT J'AIMERAIS CONNAÎTRE LES QUATRE  :

Fifi : qui aime tant la poésie
Catherine : parce qu’elle écrit si bien
Aurélie ( Oreillette) : pour sa sensibilité
Amichel : pour sa vivacité

Publié dans Clic Clac

Commenter cet article

Fifi 19/04/2007 18:41

Suis ravie Véronique !
Merci à vous et à Nath. Demande un peu de temps pour faire une liste
A bientôt !

véronique 19/04/2007 18:27

-> Amichel
vous vous dévoilez Amichel ! vif, honnète, contemplatif, paresseux... un peu coquin aussi de nous laisser tomber ! mais bon c'était votre jocker.. çà passe pour cette fois

amichel 18/04/2007 18:49

merci à Véronique pour avoir pensé à moi mais l'honeteté m'oblige à dire que je suis plus..heu .. comment dire avec vivacité ..heu disons  contemplatif :>))) (en vrai) plus paresseux.. que vif ...quoique !

aurélie alias Oreillette 18/04/2007 12:01

très heureuse Véronique
je suis tant gâtée merci vérOOo

Nath 18/04/2007 15:55

...
coucou :-)

véronique 18/04/2007 11:50

non pas encore, je le fais IMMEDIATEMENT !

Nath 18/04/2007 15:54

je vais suivre les réponses .. d'ici je suis aux premières loges ;-)